Le Jeu de Peindre

La fameuse Table Palette

Comment rendre possible, à tous, le jeu simple et bénéfique de la peinture ?

L’espace de (R)attrape tes rêves a été en partie conçu en ce sens.

Au plus proche possible des recommandations d’Arno Stern, qui a imaginé et developpé le jeu de Peindre dans un espace spécifique (le Clos Lieu)

Je ne vais pas vous décrire le jeu de peindre le site d’Arno Stern le fait bien mieux que moi.

Ce n’est pas là que vous allez apprendre une technique, maîtriser les formes, la perspective, les proportions , l’associations de couleurs.

Vous disposerez juste d’un espace au mur (sur une feuille blanche) où vous pourrez peindre en utilisant toutes les couleurs de la table palette (18 couleurs étincelantes).

Si vous souhaitez améliorer vote technique, « maîtriser » dessin, aquarelle, peinture…d’autres ateliers sur Vienne vous accueilleront certainement avec grand plaisir et pourront répondre à vos attentes.

Je suis Jean-Marc Rougny et c’est moi qui serai le « Servant du jeu de Peindre » pour (R)attrape tes rêves.

Je vais juste vous dire pourquoi je me suis formé en 2015 au jeu de Peindre auprès d’Arno Stern et ce que ça m’a apporté :

Première découverte majeure : un espace sécurisé.

J’ai toujours aimé « crayonner », peindre, façonner l’argile mais sans avoir de réel talent pour ça.

J’associe plutôt mal les couleurs, et le résultat est souvent plutôt moche (de mon propre avis).

Un jour lors d’un atelier une amie, art-thérapeute, m’a profondément vexé en me disant que j’avais raison et qu’effectivement ce que j’avais fait était effectivement plutôt moche.

je suis resté sans retoucher un crayon pendant plusieurs mois (jusqu’à ce que je découvre la page web d’Arno Stern et l’existence du Clos Lieu). Une phrase du site sur l’absence totale de regard extérieur à fait « tilt » .

En fait pour moi, le vrai plaisir, c’est de tracer, de peindre, de mélanger des couleurs.

Je n’ai pas d’attente de résultat, juste le plaisir de l’instant, si sensible et fugace.

Je ne veux pas avoir de regards ou de commentaires lourds de significations négatives ou positives (même si dans ce cas mon petit égo y trouve son compte).

Je trace pour moi, et moi seul suis concerné par ce que je fais.

Bien que le Jeu de Peindre soit une activité de groupe, personne n’apporte de commentaire, de rectification ou d’ajustement….je suis enfin libre et dégagé du regard des autres. Le Servant du Jeu de Peindre veille au maintien de cette régle.

Pas d’oeuvre collective, pas de tour de la salle en fin de séance pour voir ce qui a été exprimé…

Deuxième découverte majeure : la possibilité de dépasser la limite de la feuille, la trace est extensible, potentiellement infinie. La première fois que j’ai demandé à Arno de rajouter une feuille, j’ai eu la sensation nette de découvrir un espace quasiment sans limite. Pouvoir prolonger ma trace, en toute liberté, dans toutes les directions, quel sentiment de liberté.

Et vous ne repartirez pas avec vos « oeuvres » ni le jour J, ni à la fin de l’année.

L’atelier ne sera pas non plus une garderie où vous pourrez laisser vos enfants.

Par contre vous pourrez y peindre en même temps qu’eux.

Les commentaires sont clos.